Un site de la Caisse d'allocations familiales de Paris

Enfants en situation de handicap

Jean-François Deroubaix

Article publié le 11 décembre 2013

La Caf finance les structures d'accueil

Une des missions de la Caf est de favoriser l'accès aux modes d'accueil des enfants de familles en difficulté ou porteurs d'un handicap.

 

A Paris, la Caf finance quatre associations dont les établissements accueillent à la fois des enfants porteurs d'un handicap et des enfants valides.

 

 

 

 

Les structures financées sont l’association pour l’accueil de tous les enfants (APATE), l’association pour l’éducation thérapeutique et la réadaptation des enfants infirmes moteurs cérébraux (APETREIMC), l’association Le petit prince lumière ainsi que Loisirs Pluriel, qui propose un accueil de loisirs.

 

Le projet de l’APATE a pour finalité de lutter contre l’exclusion des enfants porteurs d’un handicap ou victimes d’une maladie, par l’intégration collective de ces enfants dans leurs établissements.

 

A travers ses structures ouvertes aux enfants valides et aux enfants infirmes moteurs cérébraux, l’APETREIMC propose pour sa part un encadrement éducatif commun pour tous les enfants ainsi qu’un accompagnement thérapeutique destiné aux enfants porteurs d’un handicap.

 

Le petit prince lumière est une halte-garderie, située dans le 20e arrondissement et gérée par l’AJHIR (Aide aux jeunes handicapés pour une intégration réussie).

 

En tant qu’accueil de loisirs sans hébergement (ALSH), Loisirs Pluriel est financé par la Caf pour ses deux établissements parisiens, dans le cadre du développement d’une offre de loisirs à destination des enfants valides et handicapés.

 

La Caf de Paris soutient également sur fonds propres cette association pour le développement de l’offre de séjours du service "Cap ados", à destination principalement d’adolescents et de jeunes adultes en situation de handicap.

 

Le saviez-vous ?

Quand la Caf finance, c’est moins cher pour vous ! En contrepartie des financements accordés par la Caf, les gestionnaires de structures s’engagent à calculer les participations familiales selon un barème national proportionné aux ressources des familles et au nombre d’enfants à charge. Ces subventions de fonctionnement sont versées par la Caf aux gestionnaires de structures d’accueil pour jeunes enfants (jusqu’à 4 ans).

Vous cherchez une solution d’accueil pour votre enfant ? Rendez-vous sur www.mon-enfant.fr, un site des Allocations familiales.
 

Autres articles - Enfants en situation de handicap

Compensation du handicap
Article publié le 08 décembre 2010