Un site de la Caisse d'allocations familiales de Paris

Changements de situations

Jean-François Deroubaix

Article publié le 05 février 2013

Que faire si vous cessez ou si vous reprenez une activité ?

La Caf détermine le montant de vos prestations en fonction des éléments que vous lui communiquez. Vos droits évoluent notamment en fonction de votre situation professionnelle.

 

 

 

 

Par exemple, lorsque vous signalez une situation de chômage, que vous soyez ou non indemnisé, la Caf réalise des abattements ou des neutralisations sur vos ressources. Cela signifie que tout ou partie de vos ressources ne sont pas prises en compte pour calculer le montant de vos prestations, qui, de ce fait, peuvent augmenter.

 

A contrario, lorsque vous reprenez une activité après une période de chômage, ces mesures spécifiques ne sont plus appliquées et donc le montant de vos prestations peut diminuer.

 

Les sommes qui vous sont versées peuvent donc augmenter ou diminuer en fonction de votre situation. C’est pourquoi il convient d’informer la Caf dans les plus brefs délais de toute cessation ou reprise d’activité. En cas d’omission de déclaration ou de déclaration tardive, vous serez amené à rembourser le trop perçu et une sanction pourra éventuellement être prononcée à votre encontre.

Autres articles - Changements de situations

Quelles sont les conditions de versement de l’allocation de soutien familial ?
Article publié le 16 juillet 2014

La déclaration des ressources du foyer
Article publié le 08 décembre 2014

Comment éviter un indu ?
Article publié le 14 janvier 2014

Séparation géographique et isolement : deux notions distinctes
Article publié le 06 juin 2013

Bénéficiaires de l’AAH : pourquoi faut il déclarer tout changement de situation ?
Article publié le 06 décembre 2012